Les p'tites douceurs de Layina

Les p'tites douceurs de mon quotidien au naturel

jeudi 19 février

Le sel de mer non raffiné

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Bonjour !

P010908_17


Indispensable à la santé, il est aussi néfaste s’il est consommé en trop grande quantité.

Pour  profiter de ses bienfaits, il faut opter pour le bon. Suivez le guide…               

Surnommé « l’or blanc », le sel a  représenté longtemps un véritable trésor. Il est indispensable à la vie  humaine - le sérum sanguin, la partie liquidienne du sang en contient - mais aussi à la vie animale et végétale. On le rencontre dans tous les tissus vivants et particulièrement dans l’eau de mer. Si le sel est consommé en excès, il devient toutefois dangereux, car il retient une trop grande quantité d’eau, ce qui favorise l’hypertension ou la formation d’œdèmes.

335291vjm85levxx Gris ou blanc ?    

Le sel blanc est bien différent du sel gris.            
C’est un produit complètement raffiné, aux caractéristiques nutritionnelles bien moins intéressantes.

Le sel blanc commun ou sel de table correspond au chlorure de sodium, dont la formule chimique est Na Cl. Il est raffiné et ne contient presque plus de composants nutritionnels. Le raffinage le transforme complètement et il devient un produit avec une trop grande concentration de sodium, ce qui en fait le responsable de nombreuses maladies.

Le sel blanc devient alors un produit peu intéressant dont la consommation doit être limitée. Il perd également ses propriétés gustatives qui sont elles, encore présentes dans le sel gris. Le goût du sel blanc est différent de celui du sel gris originel et il incite à une consommation excessive.          


335291vjm85levxx Sels blancs spéciaux et fleur de sel               

Dans le commerce, on trouve des sels blancs « spéciaux », auxquels les industriels veulent ajouter ce qu’ils ont auparavant enlevé par l’opération du raffinage. Dans le sel iodé par exemple, on ajoute l’iodure de sodium ; dans le sel fluoré, on y mélange du fluorure de potassium ; le sel désiodé contient une quantité limitée de sodium ; le sel avec glutamate est additionné de mono glutamate de sodium dans le but d’en renforcer le goût.

Peu importe la solution apportée au sel blanc, il est toujours préférable d’utiliser le sel marin non raffiné, comme le sel gris de Bretagne, qui n’est pas un produit chimique. Le gros sel gris de Bretagne est récolté à la main selon une méthode ancestrale suivant la plus pure tradition par les paludiers. Il est le résultat des effets du vent, du soleil et de la mer, simplement égoutté et séché au soleil. Il a cristallisé sur le fond argileux des marais de Guérande avant d’être récolté et il est laissé à sa couleur naturelle (gris) pour conserver les petites parties en argile. Le paludier récolte aussi les cristaux qui se forment en surface et que l’on appelle « la fleur de sel », utilisée après cuisson ou sur les aliments crus.

Dans le temps, le sel était une denrée alimentaire essentielle et un moyen qui permettait de conserver les aliments. Encore aujourd’hui, le sel gris non raffiné reste un moyen naturel et très intéressant pour la conservation des aliments. C’est en outre, un véritable aliment et il révèle des données nutritionnelles intéressantes. On y retrouve, en effet, une bonne quantité de minéraux (sodium, magnésium, calcium, potassium, soufre et des oligo-éléments, du fer, du manganèse, du zinc, du cadmium, de l’iode, du fluor et du cuivre).          


335291vjm85levxx  Source :               

99 questions à une naturopathe, Alessandra Moro-Buronzo, (Editions  Médicis)               

335291vjm85levxx Pour aller plus loin :   

Le sel : bienfaits et méfaits (Dossier PDF de Pascal Labouret)                  

                                                                                                                                                                                 

Posté par Layina à 09:01 - D. Oummi cuisine bio... Avec quoi ? - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Salam alaykoum !

    Barakallah ou fik pour cet article très intéressant !C'est vrai qu'il faut se méfier du sel ,certaines personnes en consomment trop soubhannallah !J'ai vu qu'il y avait un livre qui était sorti ,je vais me le procurer car le titre en dit long

    http://www.amazon.fr/sel-Un-tueur-cach%C3%A9/dp/2828910318/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1235044934&sr=8-1

    bonne journée oukhti !

    Posté par Madjy, jeudi 19 février à 13:09
  • Wa aleykoum salam !!!
    Allahi barak fiki oukhtinette !
    je ne connaissais pas ce livre, mais je sais que Pierre Meneton est pour moi un grande référence, l'entendre parler des méfaits du sel m'a fait froid dans le dos...
    InchAllah, je le mets dans mon panier!!!
    BarakAllahou fiki !!!

    Posté par Layina, vendredi 20 février à 00:58
  • Wa aleykoum salam !!!
    Allahi barak fiki oukhtinette !
    je ne connaissais pas ce livre, mais je sais que Pierre Meneton est pour moi un grande référence, l'entendre parler des méfaits du sel m'a fait froid dans le dos...
    InchAllah, je le mets dans mon panier!!!
    BarakAllahou fiki !!!

    Posté par Layina, vendredi 20 février à 01:16
  • Salam oualeykoum, lorsque je vais dans le Morbihan, je ramène toujours du bon gros sel, et même, ma famille, avons l'habitude de faire nous même notre sel, en fesant sécher l'eau de mer sur un plaque en plein soleil !

    Posté par Jasmine, mercredi 25 février à 20:03
  • Wa aleykoum salam !!!
    Waouh, mashAllah, c'est terrible ça !!!

    Posté par Layina, jeudi 26 février à 19:08
  • sel blanc

    Le sel blanc ne semble pas (toujours) être du sel raffiné comme vous l'affirmez. En Camargue, j'ai cru comprendre que le sol des tables salantes comportant peu de minéraux colorants, tels les argiles, ne colorait pes le sel. D'où sa couleur naturelle blanche. En Camargue, on dit que les concurrents producteurs de sel gris, faisaient courir cette idée par simple intérêt: sel blanc = sel raffiné. Quelles est donc votre source ?
    Merci de me répondre. Salutations cordiales.

    Posté par MAXIME, lundi 19 octobre à 22:31

Poster un commentaire